Quelle que soit la saison, il est primordial de laver son linge de lit (draps, housses de couette, taies d'oreiller...) de manière régulière. Il en est de même pour les oreillers et les couettes qui doivent être nettoyés même s'ils sont protégés par une housse. Voici comment laver un oreiller.



Comment laver un oreiller synthétique en machine ?

Il est tout à fait possible de laver un oreiller synthétique en machine. Il faut cependant sélectionner un programme délicat en eau froide (pas plus de 40°C). De cette façon, le garnissage de votre oreiller ne sera pas abîmé. Lavez cette pièce de literie environ tous les deux mois et avec une petite quantité de détergent seulement.


Pour que le garnissage de votre oreiller ne se mette pas en boule, placez ce dernier dans un filet et serrez-le bien pour qu'il soit comprimé. Ainsi, son rembourrage synthétique ne bougera pas.


Pour faire sécher votre oreiller, vous pouvez soit le laisser à l'air libre, soit le passer au sèche-linge, si le garnissage ne contient pas de mousse craignant la chaleur. Dans ce dernier cas, choisissez un programme froid et sachez qu'il faudra environ deux heures pour que l’oreiller soit totalement sec. N'hésitez pas à bien le tapoter entre deux cycles pour que le rembourrage ne s'agglomère pas.



Comment laver un oreiller en plume ou en duvet ?

Les oreillers naturels sont plus fragiles que ceux à garnissage synthétique. Pour être sûr de ne pas les abîmer, il faut donc avant tout suivre les instructions d'entretien du fabricant. Il arrive que le lavage en machine soit autorisé et dans ce cas, il vous sera facile de laver vos oreillers deux fois par an. Vérifiez avant tout qu'ils ne comportent aucune déchirure et s'ils en ont, recousez-les pour ne pas retrouver toutes les plumes dans le tambour de la machine.


La plupart des oreillers en plume ou en duvet doivent être lavés en utilisant un programme délicat. C'est le cas de l'oreiller en duvet et plumettes proposé par Bonsoirs que nous vous conseillons de laver à 30°C avant de le mettre au sèche-linge, à chaleur douce, en mettant 2 ou 3 balles de tennis dans le tambour pour qu'il conserve tout son gonflant.


Si vous ne souhaitez pas passer votre oreiller en plumes à la machine, sachez que vous pouvez opter pour le nettoyage à sec. Pour cela, saupoudrez des cristaux de soude ou du bicarbonate de soude en poudre sur votre oreiller avant de le frotter avec une éponge. Secouez-le ensuite pour retirer l'excédent de produits et rincez-le de façon rapide.



Comment laver un oreiller à mémoire de forme ?

Un oreiller à mémoire de forme est un produit conçu pour offrir un accueil ferme et soutenir efficacement les cervicales, la nuque et les trapèzes. Pour garder cette efficacité, il ne faut surtout pas le laver, sinon, il risque de perdre une partie de sa densité et donc de ne plus vous soutenir aussi bien. Vous pouvez par contre laver la housse qui l'entoure à la machine sans aucun problème. Et si votre oreiller a vraiment besoin d'être nettoyé à l'eau, lavez-le seulement en surface et optez ensuite pour un séchage à l'air libre.



Comment laver un oreiller en latex ?

Comme pour la mousse viscoélastique, il est déconseillé de passer le latex à la machine. Il s'agit en effet d'une matière fragile. Pour éviter que l'humidité ne s'accumule et que les acariens ne s'installent, ainsi que les bactéries, mettez votre oreiller au soleil une fois par semaine environ (ce conseil est également valable pour les oreillers à mémoire de forme). S'il est taché, lavez la tache avec de l'eau savonneuse en la frottant avec un chiffon propre, puis faites-la sécher au soleil.



Pourquoi faut-il laver un oreiller ?

 

Nous éliminons entre 1 et 1,5 l d'eau durant la nuit. Notre literie est donc gagnée par l'humidité, ce qui favorise la prolifération des bactéries et des acariens. Or, se coucher régulièrement sur un oreiller sale est la meilleure façon de développer des allergies.


On dort bien souvent mieux dans un lit propre et cela n'est pas sans raison. Le nettoyage de son oreiller et du reste de sa literie apporte en effet de la fraîcheur, ce qui procure une sensation de bien-être et favorise l'endormissement. De plus, si vous ne lavez pas votre taie et votre oreiller, la transpiration va s'y accumuler et de mauvaises odeurs vont finir par se développer. La seule façon de les éliminer est un bon nettoyage.


Enfin, sachez que si vous entretenez régulièrement votre oreiller, vous allez prolonger sa durée de vie. N'hésitez pas à taper sur vos oreillers chaque jour lorsque vous faites votre lit. Cela évitera qu'ils ne s'affaissent et éliminera la poussière.


L'oreiller 100 % naturel de Bonsoirs est un oreiller de haute qualité qui vous est proposé en deux options de confort : mi-ferme ou moelleux. En l'entretenant de façon régulière, il vous accompagnera durant longtemps.



À quelle fréquence faut-il nettoyer son oreiller ?

On conseille généralement de laver son oreiller deux fois par an. Cependant, si vous êtes sujet aux allergies, n'hésitez pas à augmenter cette fréquence, surtout en automne et en hiver, lorsqu'on chauffe les habitations et que l'on a tendance à moins aérer.


Pour ce qui est du linge de lit, lavez-le environ toutes les deux semaines et aérez-le, tout comme l'oreiller et la couette, en ouvrant vos fenêtres en grand chaque jour, et cela été comme hiver.



Comment éliminer les mauvaises odeurs ?

Comme on l'a vu, la transpiration et la salive peuvent être la cause de mauvaises odeurs, que ce soit au niveau de votre oreiller ou du reste de votre literie (draps, couette, matelas...). Pour les éliminer, vous pouvez suivre ces conseils :

  • Ajoutez quelques gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus ou de citron à votre lessive.
  • Frottez votre linge avec 100 g de bicarbonate de soude en poudre.

Ces astuces totalement naturelles devraient redonner une odeur agréable à votre literie. Enfin, pour désinfecter votre oreiller, sachez que vous pouvez ajouter un peu d'huile essentielle d'arbre à thé à une demi-tasse de bicarbonate de soude. Frottez votre oreiller avec le mélange obtenu à l'aide d'une brosse à poils souples, puis secouez-le pour éliminer l'excédent de produits. Votre oreiller sera alors parfaitement sain.



Quand faut-il changer d'oreiller ?

Même bien entretenu, un oreiller doit être changé régulièrement. Dès qu'il vous semble en mauvais état et qu'il vous offre moins de confort, n'hésitez pas à le remplacer par un neuf. La qualité de votre sommeil ne pourra en être qu'améliorée.