Le linge de lit en soie est très apprécié pour son élégance et sa douceur. Comme n'importe quel autre tissu, il a cependant besoin d'un entretien régulier pour qu'il garde son bel aspect plus longtemps. C’est pourquoi sur cet article, on vous donne toutes les astuces pour bien laver votre taie d'oreiller en soie.


Pourquoi choisir une taie d'oreiller en soie ?


Rien de plus agréable que de dormir avec le visage et les cheveux blottis contre de la soie. Reconnue pour ses propriétés thermorégulatrices, cette fibre naturelle a en effet l'avantage de laisser respirer la peau, tout en conservant la fraîcheur durant l'été et la chaleur en hiver. Elle est donc adaptée à toutes les saisons. 

De plus, elle limite la prolifération des acariens et des bactéries. Elle est également peu absorbante, ce qui préserve l'hydratation de la peau. Enfin, elle empêcherait l'apparition des rides et des frisottis dans les cheveux.

Contrairement aux idées reçues, la soie est une fibre très résistante. Elle a cependant tendance à retenir l'humidité et il est donc nécessaire de prendre quelques précautions au moment du lavage.


Quelles sont les différentes façons de lavage d’une taie d'oreiller en soie ?


Comme pour les autres éléments du linge de lit, la taie d’oreiller en soie peut aussi être lavée à la main ou en machine.

Le lavage à la main


Laver votre taie d’oreiller en soie à la main est la méthode la plus recommandée avec le nettoyage à sec. Pour ce faire, immergez le tissu dans de l’eau froide ou tiède, à une température inférieure à 30 °C. Pour éliminer les taches et les saletés, utilisez une lessive pour textiles délicats ou une lessive spécifique pour la soie et au pH neutre, quelle que soit la densité de la fibre. Cette dernière se mesure en Momme et varie généralement entre 16 et 25.


Au moment du lavage, ne faites pas tremper votre taie d'oreiller trop longtemps et procédez à des mouvements délicats, sans tordre ni essorer le produit trop vigoureusement. Rincez-la ensuite à l’eau claire.


Le lavage en machine


En général, on recommande de ne pas passer une taie d'oreiller en soie, avec une Momme inférieure à 20 en machine. Par contre, si celui-ci est supérieur, cela veut dire que la densité du produit est suffisante pour un lavage en machine et que votre taie n'en ressortira pas abîmée. Vous devrez cependant choisir un programme court et délicat, à faible température. Il est également conseillé de placer votre taie dans un sac à linge en maille afin de la protéger au maximum de l'usure générée par ce type de lavages.


Voici ce qu'il ne faut surtout pas faire lorsque vous lavez votre taie en soie à la machine :

  • Utiliser une lessive en poudre ou une lessive qui contient des agents blanchissants, car cela risque de la décolorer entièrement ou partiellement;
  • Utiliser de l'eau de javel.

Quelle que soit la méthode de lavage que vous choisissez pour ce tissu délicat, lisez bien l'étiquette du produit et suivez les instructions qui y sont inscrites.


Comment faire sécher une taie d'oreiller en soie ?


Le séchage à l'air libre est fortement recommandé. Vous pouvez, soit étendre votre taie, soit la faire sécher à plat, sur une serviette de toilette. Quoi qu'il en soit :

  • Évitez à tout prix le sèche-linge, même les programmes doux;
  • Ne faites pas sécher votre taie en plein soleil ou trop près d'une source de chaleur;
  • N'essorez jamais vos taies d'oreiller pour ne pas abîmer la fibre de soie et lui faire perdre son éclat.

Comment repasser une taie d'oreiller en soie ?


Le mieux est de repasser votre taie en soie, à l'envers, juste après le lavage. Évitez à tout prix les fers à vapeur, car ils risquent de tacher le tissu. Sachez que la plupart des fers à repasser sont dotés d'un programme spécial soie, et qu'il est donc recommandé de l'utiliser. Si votre fer n'en dispose pas, choisissez le programme le plus doux.


À quelle fréquence laver une taie d'oreiller en soie ?


Le linge de lit et les taies en soie doivent être lavés à la même fréquence que ceux fabriqués à partir d’un autre tissu, c'est-à-dire tous les 10 jours environ. Par ailleurs, vous pouvez attendre jusqu'à deux semaines, si vous vous lavez tous les soirs avant de vous coucher ou si vous dormez en pyjama.


Quelles sont les alternatives aux taies d'oreiller en soie ?


Êtes-vous à la recherche d'une taie d'oreiller encore plus douce et plus facile à entretenir que la soie ? Pourquoi ne pas opter pour du satin de coton, du lin lavé ou de la percale de coton lavée ? Ces textiles naturels sont très agréables au toucher et sont particulièrement confortables. 


Le satin de coton


Le satin a un toucher qui est très proche de celui de la soie. Fabriqué à partir de fibres de coton très longues, il est en effet très doux et possède une allure légèrement brillante, ce qui le rend très élégant.


Le lin lavé


Le lin lavé se reconnaît par sa douceur qui s'intensifie au fil des lavages et par son aspect légèrement froissé, qui lui confère une grande noblesse. Très pratique, il ne nécessite aucun repassage. Chez Bonsoirs, le lin que nous utilisons provient de Normandie et a été sélectionné pour sa haute qualité.


La percale de coton lavée


La percale de coton lavée a l'avantage d'être à la fois fraîche et légère. Elle possède un effet mat et un peu froissé, qui apportera une touche chic et décontractée à votre chambre. Chez Bonsoirs, nous vous proposons du linge de lit en percale de qualité, 100 % bio et certifiée GOTS.