Pour bénéficier d'un sommeil réparateur, la posture dans laquelle nous dormons est aussi importante que notre literie. Position dorsale, latérale, ventrale ou en fœtus, on vous dit quelle position adopter pour dormir.

 

 

Quelles sont les positions les plus recommandées pour dormir ?

 

Selon l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, l'insomnie, en plus de provoquer une dégradation de la qualité de vie, pourrait également favoriser la dépression, l'hypertension ainsi que certaines douleurs chroniques. Voilà pourquoi adopter la meilleure position pour dormir est primordial. 


Dormir sur le dos

 

On entend souvent dire que la position dorsale est la plus recommandée pour préserver une bonne santé du corps. Cela dépend surtout du matelas et de la morphologie du dormeur. Si ce dernier a le dos courbé, sa nuque devra être soutenue par un oreiller bien épais ou par plusieurs coussins. Pour dormir sur le dos, il est également conseillé de ne pas avoir un matelas trop dur, sous peine de se réveiller avec des douleurs, car les muscles auront été trop comprimés. Enfin, la position dorsale est déconseillée aux personnes qui sont sujettes aux ronflements et aux apnées du sommeil.

Pour adopter la meilleure position sur le dos, vous pouvez glisser un petit coussin sous vos genoux afin d'éviter les tensions au niveau des hanches, des muscles fessiers et du bassin.


 

Dormir sur le ventre

 

Certaines personnes ont besoin d'être sur le ventre pour s'endormir. Cette position de sommeil n'est cependant pas recommandée, car elle appuie sur la cage thoracique et crée des tensions au niveau des muscles de la trachée et de la déglutition. Elle peut également provoquer des douleurs cervicales, car la tête étant tournée sur le côté, la colonne vertébrale subit des pressions et les vertèbres ne sont plus correctement alignées.

 

Dormir sur le ventre est en outre déconseillé aux femmes enceintes et à celles qui ont une forte poitrine. Si, malgré tout, vous ne pouvez pas dormir autrement, ayez un oreiller plat pour ne pas exercer des tensions sur les muscles du cou, et optez pour un matelas ferme.

 

Dormir sur le côté

 

Dormir sur le côté, en chien de fusil, peut également provoquer des maux de dos, car les vertèbres cervicales et le reste de la colonne n'ont pas un bon alignement. Si vous avez l'habitude d'adopter cette position de sommeil, optez pour un oreiller relativement épais comme l'oreiller Bonsoirs que vous trouverez en confort mi-ferme ou moelleux. Cela permettra de soulager la pression ressentie au niveau des épaules. De même, levez un de vos genoux afin d'éviter les tensions au niveau des hanches. Enfin, sachez que passer toute une nuit sur le même côté peut écraser les nerfs et les muscles tout en provoquant un engourdissement du bras. Pour éviter cela, essayez d'avancer légèrement votre épaule, ce qui évitera à votre bras d'être coincé.

 

Si votre position préférée est d'être sur le côté, avec les bras glissés sous l'oreiller, sachez que cela peut être néfaste pour vos articulations et vos épaules. Le fait d'avoir les bras plus haut que les épaules peut en effet provoquer un engourdissement de ces derniers ainsi que des douleurs aux épaules qui supportent trop de poids. Par contre, sachez que la position latérale ne favorise ni les brûlures d'estomac ni les douleurs au foie (pour le côté gauche), comme on l'entend dire souvent.

 

Dormir en position fœtale

 

Il semble que la position fœtale soit la posture que les dormeurs adoptent le plus souvent. Pourtant, elle n'est pas adaptée à tous. En effet, elle ne permet pas à la colonne vertébrale d'avoir une courbure naturelle et empêche la cage thoracique de s'ouvrir, car la personne est recroquevillée sur elle-même. Ainsi, si vous avez l'habitude de prendre de grandes inspirations durant votre sommeil, vous risquez d'être gêné. Par contre, la flexion au niveau du dos peut vous soulager si vous en souffrez. 

 

 

Quelle position adopter pour dormir quand on ronfle ?

 

Pour remédier aux ronflements, la première des solutions est de dormir dans la bonne posture. La plus adaptée est la position du fœtus, car elle permet de les stopper, la plupart du temps. Il faut, par contre, éviter de dormir sur le dos. Dans cette posture, la langue a tendance à se placer à l'arrière de la bouche et à gêner la respiration. En adoptant la position latérale, vous améliorerez donc la qualité de votre sommeil ainsi que celle de la personne qui dort à vos côtés.

Si, durant la nuit, il vous arrive souvent de revenir en position dorsale, vous pouvez coudre une balle de tennis dans le dos de votre pyjama, cela vous évitera de vous retourner.

Une autre solution pour les ronfleurs est de surélever leur tête avec un ou plusieurs coussins assez épais ou un oreiller anti-ronflements. Cela a l'avantage d'empêcher le relâchement des tissus du pharynx et de faciliter la respiration.



Quelle est la meilleure position de sommeil pour les femmes enceintes ?

 

La position adoptée par une femme enceinte n'a aucune incidence sur le bébé. Cependant, certaines postures sont bien plus confortables que d'autres pour la future maman. Durant les premiers mois de grossesse, il est conseillé de dormir sur le côté gauche afin de gêner le moins possible la circulation sanguine. Utiliser un coussin de grossesse fait également partie des bonnes habitudes à prendre pour être bien soutenue tout au long de la nuit.

En cas de problèmes de circulation au niveau des jambes et de crampes nocturnes, n'hésitez pas à surélever vos jambes. Et si vous souffrez de reflux gastriques, essayez de rehausser le haut de votre dos, avec l'oreiller 100 % naturel de Bonsoirs, par exemple, ce qui limitera les remontées acides.



Quelle est la position la plus adaptée en cas de maux de dos ?

 

Si vous souffrez de douleurs dorsales, la posture qui est généralement conseillée pour dormir est la position latérale. Prenez soin de soutenir votre tête et votre nuque avec un oreiller, de façon à avoir la colonne vertébrale correctement positionnée et de bien répartir les points de pression au niveau du dos. Placez également un coussin entre vos jambes.

Si vous préférez la position dorsale, placez un coussin au creux de votre dos, ce qui soutiendra efficacement vos lombaires, et un autre sous vos genoux. Vous pouvez également investir dans un oreiller à mémoire de forme afin de soulager le haut du dos et les cervicales.



Quelle position de sommeil choisir quand on a une mauvaise circulation sanguine ?

 

Lorsque l'on a une mauvaise circulation sanguine et des lourdeurs dans les jambes, il est conseillé de surélever ces dernières d'environ 8 à 10 cm. Vous facilitez ainsi le retour veineux vers le cœur et vous vous réveillerez avec des jambes beaucoup plus légères. Là encore, vous pouvez utiliser un oreiller de chez Bonsoirs pour le mettre sous vos pieds ou bien placer des cales sous les pieds de votre lit. On trouve des produits spécialement adaptés dans les boutiques de rééducation et de produits d'orthopédie. Pour optimiser l'efficacité de cette position, n'hésitez pas à appliquer une crème effet froid et de bien masser en partant des chevilles et en remontant jusqu'aux cuisses. Cela facilitera votre endormissement et soulagera les gênes et les douleurs.

Même si vous avez trouvé votre position idéale et que vous avez un sommeil de qualité, sachez qu'il est recommandé d'en changer plusieurs fois au cours de la nuit. En effet, cela permet de répartir les éventuelles tensions musculaires et donc de se réveiller moins endolori.