Confi ou pas confi : se sentir bien chez soi est sa priorité. Rebecca Benichou, créatrice de Batiik Studio, nous raconte comment elle fait de chaque intérieur, un lieu unique. Depuis 2014, Rebecca et son studio d’architecture proposent de sublimes projets mêlant continuellement esthétique et rationalité. Lumière sur son appartement parisien aux allures de maison d’été !

 

Bonsoirs - Ton confi, tu le vis ...

Rebecca – Je le vis plutôt bien dans le sens où je le prends comme une période où on a plus de temps pour faire les choses. Pour réfléchir aussi… Cela pousse à chercher le petit détail, celui qui viendra faire toute la différence, à chercher quels matériaux utiliser, comment rentabiliser l’espace…
Ce confinement est aussi un peu comme une remise à zéro. Pour moi, ce n’est pas une période désagréable, c’est plutôt l’occasion de passer du temps chez moi, dans mon appartement que j’ai refait il y a un peu moins d’un an.


Batiik studio appartement

On se croirait quelque part dans les Baléares... Mais c’est pourtant dans le 18e arrondissement de Paris que Rebecca a posé ses valises !

 

Bonsoirs - Qu'est-ce qui a changé pour toi depuis le début de cette période de confinement ?

Rebecca– On se rend compte que, finalement, faire du télétravail c’est faisable même pour les archi ! Les rendez-vous avec les clients paraissent plus simples par visio-conférence car nous perdons moins de temps. C’est une nouvelle façon de travailler à envisager dans le futur !



Bonsoirs - Pour être bien chez toi, as-tu mis en place des petits rituels, des habitudes qui te font du bien ?

Rebecca – Peu de nouveaux rituels, peu “d’objectifs confi”. Dans la vie de tous les jours, j’ai un rythme assez soutenu. Là c’est le moment pour moi de faire ce que je veux un peu quand je le veux. Le seul rituel que j’ai mis en place c’est lorsqu’il fait beau dehors : j’ouvre ma fenêtre, j’installe un coussin par terre et je me mets dessus pour prendre le soleil.
D’ailleurs, ça m’a donné envie de créer une table que l’on pourrait accrocher à son balcon pour pouvoir manger dehors ou du moins, en avoir la sensation. Je sais que cela existe déjà mais je veux fabriquer un bel objet que l’on puisse mettre sur son beau balcon parisien.


Batiik studio 2

« C’est vraiment le moment pour moi de faire ce que je veux, un peu quand je le veux »

 

Bonsoirs - Dans ce contexte, ton objet fétiche c'est...

Rebecca – Je dirais mon téléphone. Mais pas pour traîner dessus, plutôt pour rester en contact avec mes proches et mes ami.es



Bonsoirs - En général, d'où vient ton inspiration ?

Rebecca - En général je m’inspire beaucoup de mes voyages, je m’attache à chaque lieu et surtout à leur histoire. J’aime beaucoup sortir le soir, aller au cinéma, voir des expositions, ce sont des sources d’inspiration pour moi. La mode également, ma curiosité de la nature, de la ville…

 

Batiik studio 3

 


Bonsoirs - Est-ce que tu as de nouvelles sources d'inspiration ?

Rebecca - Mes « visites urbaines » où je prends vraiment le temps d’observer chaque architecture qui m’entoure. En cette période nous ne pouvons sortir qu’1h/jour alors je profite de cette heure pour observer tout ce qui se trouve autour de moi : les poignées de porte, le carrelage sur les façades, les motifs, les couleurs, toute l’architecture en quelque sorte … Je fais beaucoup plus attention aux petits détails. De plus, je travaille beaucoup avec ma collaboratrice et mon inspiration vient souvent en parlant avec elle.



Bonsoirs - Dans ce contexte un peu particulier, que conseilles-tu à quelqu'un qui aimerait booster sa créativité ?

Rebecca - Prendre le temps de s’intéresser aux choses que l’on n’a jamais le temps de faire ! Regarder des films sur l’art, des documentaires, pourquoi pas broder ou coudre... Ces dernières semaines, je me suis concentrée sur la cuisine. Donc le conseil que je donnerais est de faire des choses de ses mains !



Bonsoirs - Une chanson que tu trouves inspirante ou qui te fait du bien...

Rebecca - Oui j’en ai une et je l’adore c’est : Only You de Steve Monite

 

 


Bonsoirs - Un livre...

Rebecca - Je suis en train de lire Ravage de Barjavel. Pas très glamour mais c’est ce que je suis en train de lire (rires).

 

Livre


Bonsoirs - Un lieu...

Rebecca - Comme j’habite au pied de Montmartre, je me rends souvent à cet endroit et j’admire la vue magnifique que l’on peut avoir sur toute la ville. D’habitude, on ne se rend pas compte des choses magnifiques qui nous entourent, car on monte et on reste à peine 5 minutes sans prendre vraiment le temps de regarder. Alors dès que je peux y aller, je m’y rends et j'admire tout ce qui m’entoure. Depuis le début de ce confinement, nous changeons notre perception de voir les choses dehors.



Bonsoirs - La première chose que tu feras pot-confi, ce sera...

Rebecca - J’irai danser avec des ami.e.s !


Batiik studio 4

« Depuis le début de ce confinement, nous changeons notre perception de voir les choses dehors »

 

Bonsoirs - Le premier endroit où tu iras, ce sera...

Rebecca - Avant le confi, j’avais envie d’un week-end, toute seule, à Marrakech. Mais finalement, ça me dirait bien de retourner à Rome faire le plein d’histoire. Tout est magnifique, il y a ce côté ancien, désué, vieilli, décrépi, abandonné… J’adore ! Pourquoi Rome ? Parce que c’est aussi le premier voyage que j’ai fait toute seule l’année dernière et j’ai apprécié car je me suis rendu compte que je faisais ce que je voulais quand je le voulais sans aucune contrainte ou concession que l’on peut avoir quand on voyage à plusieurs. Le fait d’être seule en confinement me rappelle ce voyage à Rome et me donne envie d’y retourner, cela me rappelle également que par moment le fait d’être seule c’est bien.

 

« Par moment, être seul.e, c’est bien »

 

Batiik studio

 

👏👏👏
Vous aimez ? Découvrez nos interviews Confi-Cool ici


Crédits photo : Rebecca Benichou / Batiik Studio