Partez à la découverte des effets de la lune sur votre sommeil !

 

Les mythes autour de la pleine lune sont nombreux, en effet, il semblerait (entre autre) qu’elle fasse augmenter :

  • le nombre de naissances,
  • la pousse des cheveux,
  • le risque de tomber malade.

Mais s’il y a bien un mythe qui est vrai, c’est celui selon lequel la lune influerait sur notre sommeil et nous empêcherait de dormir (on vous promet, c’est presque prouvé).

 

Les preuves scientifiques

Les chercheurs de l’Université de Bâle ont découverts que la pleine lune déréglait plusieurs paramètres du sommeil grâce à une étude réalisée sur 64 personnes.

Le constat est sans appel, en nuit de pleine lune :

  • la période de sommeil profond de nos petits dormeurs a baissé de 30%,
  • la sécrétion de l’hormone du sommeil (la mélatonine, pour ceux qui veulent jouer les intelligents au prochain dîner de famille) a elle aussi baissée,
  • la durée totale de leur sommeil a diminuée de 20 minutes (et on le sait, 20 minutes, ça peut changer une nuit),
  • et leur temps d’endormissement a lui augmenté de 5 minutes (1 mouton, 2 mouton, 3 moutons … on continue).

Alors on vous l’accorde, pour que les données statistiques sur ce sujet soient réellement significatives, il faudrait réaliser des expériences à beaucoup plus grande échelle. Mais en attendant qu’une telle étude soit mise en place (l’équipe de Bonsoirs veut bien se porter cobayes), on se contentera des résultats de ces 64 dormeurs.

Jeune fille au lit