Voici nos conseils pour laver votre couette, qu'elle soit en matières naturelles ou synthétiques.

Pour éviter la prolifération des acariens, une seule solution : laver sa couette. Mais comment s'y prendre ? Voici nos conseils pour laver votre couette, qu'elle soit en matières naturelles ou synthétiques.


Le lavage au pressing ou en machine

Laver une housse de couette est assez facile. Toutefois, la tâche peut paraître plus compliquée en ce qui concerne la couette en elle-même. Certaines se lavent uniquement à sec. Dans ce cas, il est possible de porter votre couette en pressing. Pour le lavage à la machine, préférez un programme délicat qui préservera au mieux le tissu et le rembourrage. 

Pour bien l’entretenir, privilégiez d’abord le lavage à sec. La poussière s’enlève en secouant la couette régulièrement. Par contre, pour éliminer les acariens, mieux vaut la laver à une température maximum au moins une fois par an.

La couette synthétique est plus facile à entretenir que les couettes naturelles, généralement plus délicates à laver. Certaines précautions sont à prendre en compte : préférez un nettoyage doux et évitez un rinçage intensif afin de préserver ses fibres. Vous pouvez enlever les petites tâches à la main avec une lessive spéciale avant de la mettre en machine. Garnissage naturel ou synthétique, préservez votre couette en suivant les instructions du fabricant. Avant de la mettre  en machine, vérifiez son étiquette !


La capacité de la machine à laver

En règle générale, quelle que soit la matière de la couette, il est nécessaire d'avoir une machine de grande capacité pour le lavage car elle gonfle au contact de l'eau. Afin d'éviter que les fibres ne se « cassent », il est important de laisser du vide dans votre machine. La capacité du tambour doit faire 5 kg minimum pour les couettes 140x200 cm, 7 kg pour les couettes de 200x200 cm et 9 kg minimum pour les couettes 240x220 et 260x240 cm.

Si vous ne possédez pas de lave-linge avec une capacité de plus de 9 kg, n'ayez crainte, il existe une solution. Il est possible d'aller dans une laverie automatique pour laver vos couettes 2 personnes. Vous pouvez ensuite la mettre au sèche-linge afin d'éviter les moisissures. Si la machine doit être assez grande, cela vaut aussi pour le sèche-linge qui doit être d'une capacité assez suffisante pour ne pas altérer les fibres de la couette ni son gonflant. Préférez une température douce pour ne pas abîmer son enveloppe ni son rembourrage.


Le séchage de la couette

Pour éviter les moisissures mais aussi les allergies, le séchage de votre couette est primordial. S'il fait beau, vous pouvez la mettre à plat sur une table, en plein soleil, et la retourner régulièrement. Toutefois, la couette en duvet de canard prend beaucoup de temps à sécher. Si elle sèche mal, elle aura une odeur assez désagréable et ses propriétés anti acariennes pourraient ne plus fonctionner. Mieux vaut alors la mettre au sèche-linge quand cela est possible. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez aller dans une laverie automatique ou au pressing.

Le rembourrage d'une couette est assez délicat, qu'il s'agisse d'une couette synthétique ou naturelle. Son gonflant ne doit pas être abimé par une trop haute température ou par un séchage inadapté. Pour ne pas altérer l'effet gonflant de votre couette et donc ses atouts thermorégulateurs, il est conseillé de mettre des balles de lavage dans le sèche-linge lorsque vous faites sécher votre couette. Si vous n'en avez pas, vous pouvez utiliser des balles de tennis. Cette technique peut également être utilisée pour vos oreillers et traversins, lorsque vous les mettez au sèche-linge ou dans la machine à laver.

Qu’il s'agisse d’une couette naturelle ou synthétique, il est important de laver la vôtre au moins deux fois par an. La fréquence de lavage est d'une fois tous les six mois à une fois par an.

Voici un tableau récapitulatif qui vous permettra de laver votre couette selon sa matière.


Température de lavage

Essorage

Produit détergent

Séchage

Couette synthétique

Lavage à 40°C ou 60°C (vérifiez toujours l'étiquette)

Essorage modéré (1000 tours/minute maximum)

N'importe quel détergent, avec ou sans adoucissant

À l'air libre ou au sèche-linge, avec 2 ou 3 balles de lavage

Couette en duvet et plumes de canard

Lavage à 40°C maximum (vérifiez toujours l'étiquette)

De préférence un essorage doux

Détergent doux et naturel, sans adoucissant

Au sèche-linge, à température douce, avec 2 ou 3 balles de lavage

Couette 100% coton

Lavage à 40°C maximum (vérifiez toujours l'étiquette)

Essorage modéré (1000 tours/minute maximum)

N'importe quel détergent, avec ou sans adoucissant

À l'air libre ou au sèche-linge, avec 2 ou 3 balles de lavage

Couette en laine

Lavage à sec ou en machine à 30°C (de préférence, cycle laine)

Essorage doux (400 tours/minute maximum)

Détergent doux et naturel, adoucissant vinaigre blanc

À l'air libre, de préférence à plat


Visuel header : 



Vous pourriez aussi aimer… (ajouter liens de chaque article)


Les différences entre couette synthétique et naturelle 

Quelle couette choisir pour ne pas transpirer ? 

5 astuces pour enlever l'électricité statique d'une couette